Métiers

 

Programmation

Dans l’art de construire, la phase programmation est le point de départ indispensable et obligatoire à tout projet.

Indispensable car premièrement la faisabilité, elle vous permet à vous les élus et décideurs (maitre d’ouvrage) de faire des choix stratégiques entre plusieurs scenarii sur les besoins réels, le fonctionnement, les contraintes techniques mais bien évidemment également sur l’enveloppe financière à prévoir pour le projet.

Indispensable car ensuite le scenario retenu est détaillé très précisément dans le cadre d’un programme qui est la commande que la collectivité confiera au maitre d’œuvre (l’architecte) pour créer un objet architectural selon les contraintes fonctionnelles et techniques que vous lui imposerez.

Obligatoire car la loi MOP (Maitrise d’Ouvrage Publique) vous impose de réaliser un programme et de maitriser un budget avant de passer toute commande à un maître d’œuvre.

 

La 1ère phase : l’étude de faisabilité

Cette étude a, in fine, pour objectif de vous aider à prendre la décision d’engager ou non une opération et bien évidemment dans quelles conditions financières.
Elle passe forcément par 3 étapes importantes :


Etape 1 – La connaissance du terrain et du bâti (en cas de réhabilitation)

– Géotechnique : nature des sols, argiles gonflantes, séisme…
– L’urbanisme : contraintes PLU, POS… ?
– Les monuments historiques : quelles sont les contraintes pour les bâtiments classés, inscrits ou tout simplement dans un périmètre de monuments historiques.
– Archéologie préventive : des fouilles seront-elles nécessaires ?
– Le risque inondation.
– Les polluants : présence d’amiante, plomb, radon, termites…
– Les réseaux : sont-ils présents ou suffisamment dimensionnés ?
– L’audit technique du bâti existant – quelles sont les contraintes : clos et couvert, murs porteurs, état des revêtements performances acoustiques, accessibilité, sécurité incendie, chauffage, ventilation, électricité… ?

Etape 2 – L’expression des besoins

Il est utopique de penser qu’une démarche de programmation puisse se dérouler sans prendre en compte les besoins et idées des utilisateurs et usagers : il est nécessaire que chacun puisse s’exprimer.
Nous rencontrons les parties prenantes du projet dans le cadre d’interviews basées sur un dialogue constructif dans le but de connaître les besoins des utilisateurs mais également ceux des élus, des services techniques, du personnel d’entretien. Elles permettent ainsi de dégager des orientations significatives en termes de besoins, d’usages et de qualité mais aussi d’aller plus loin que le simple constat de l’organisation actuelle en poussant les interviewés à réfléchir sur de nouvelles organisations. Ce type de démarche a également l’avantage de diminuer le risque de non adhésion au projet.
A noter que nous sommes souvent confrontés à des utilisateurs qui veulent toujours plus de confort et de surfaces disponibles : c’est une démarche logique. Notre rôle est de prendre la mesure des besoins exprimés et de proposer un projet qui corresponde aux besoins exprimés des utilisateurs mais également et surtout à celui du maître d’ouvrage décideur et payeur : vous !


Etape 3 – L’étude de faisabilité

Cette étude reprend :
– Une synthèse des points forts et contraintes relevés dans l’audit du site et du bâti.
– La liste des besoins exprimés.
– Un tableau de surfaces.
– 2 à 3 scenarii permettant de répondre aux contraintes et besoins.
– Un comparatif clair des avantages et inconvénients entre les scenarii.
– Une estimation financière des travaux par scénario.
– Une estimation financière du projet (travaux + tous les autres frais) pour chaque scenario.
– Un planning du projet compris les contraintes de phasage.
– Les contraintes administratives.
– Les subventions mobilisables.

-…

Cescendo Conseil présente alors cette étude au comité de pilotage, aux utilisateurs et aux élus. L’objectif de cette réunion est in-fine que le comité de pilotage rende un avis sur le scenario à retenir qui servira de base pour le futur programme.


La 2ème phase : le programme

L’étude de faisabilité constitue les fondations de votre projet qui serviront à constituer le programme qui détaille l’ensemble des éléments du projet : c’est la commande du maitre d’ouvrage (vous) au futur maitre d’œuvre (l’architecte).
Il faut bien être conscient que lorsque l’architecte sera sélectionné il n’aura pas toute l’antériorité des échanges entre les élus, les utilisateurs et Crescendo Conseil. Il devra pourtant, un mois après lui avoir confié la mission, produire des premiers plans correspondant parfaitement à vos souhaits en termes d’esthétisme, de technique, de confort, de fonctionnalité et bien évidemment tout en respectant le budget alloué.
Le programme sert donc à recenser l’ensemble des éléments permettant à l’architecte de réaliser le projet de vos rêves.
Le but est qu’une fois le bâtiment en utilisation vous ne vous disiez pas : le bâtiment est très bien mais dommage que le local photocopieur soit placé ici, dommage que le nombre de prises de courant ne soit pas suffisant dans ce local, dommage de ne pas avoir pensé à mettre une alimentation en attente pour brancher les tableaux blancs interactifs (TBI) que nous avons prévus d’installer l’année prochaine…

Exemple de schéma d’organisation fonctionnelle d’une école.

 

Exemple d’une fiche par local d’une école.

 


References

  • Services techniques

    Châteauroux, Indre
  • Services techniques

    Jargeau, Loiret
  • Foyer de l’enfance

    Auxerre, Yonne

Clients